T. 450.447.0462

ENTREPRENEUR, VENDEUR, PRÉSIDENT ET TRAVAILLEUR TOUT À LA FOIS !

Posté par Robert Vincent le 12 septembre 2014

En phase 1, qui correspond à la phase de "démarrage" de l’entreprise, l’entrepreneur, fondateur, seul dirigeant à bord, président selon les statuts, directeur général au quotidien et généralement travailleur sur le terrain une partie du temps, gère son entreprise comme un projet très personnel (« c’est mon bébé dira-t-il! »), avec son intuition et ses émotions, en interaction très étroite avec ses clients, ses employés, avec comme principale ressource, les 24 heures de sa journée et les 365 jours de son année.

Puis, si par bonheur, son « bébé » a survécu aux premières années, il prendra confiance en lui, en ses connaissances et compétences acquises et si le marché confirme le tout, la croissance sera au rendez-vous!

La crise de croissance survient lorsque sa principale ressource : lui-même, son temps et son énergie ne seront plus suffisants pour remplir « la commande ». Il est temps alors de passer en seconde vitesse pour « réduire les vibrations, moins solliciter le moteur » et laisser les engrenages de l’entreprise prendre une part de l’effort demandé!

La phase 2 (managériale) correspond à cette deuxième étape (vitesse) de la vie de l’entreprise. Pour y parvenir, de nombreux éléments (les engrenages de notre analogie) doivent être mis en place et « baigner dans l’huile » : leaders et leadership, structure et organigramme, recettes à succès et personnel performant, mesures et contrôles, en somme, tout ce que contient le Programme UP2. (voir l’onglet « Le programme » au menu principal).

L’entrepreneur doit aussi cheminer de façon à gérer différemment l’entreprise qu’il a créée, mais qui doit maintenant être capable de progresser de façon plus autonome et moins dépendante à tout instant de son fondateur. L'entrepreneur doit se transformer d'homme-orchestre (entrepreneur) à chef d'orchestre (chef d'entreprise) pour guider son équipe et la coacher et surtout lui déléguer progressivement une part de plus en plus grande des responsabilités qu'il assume actuellement...

Le "patron" de phase 2 doit être un leader capable d'allumer les coeurs et les esprits et un gestionnaire (« manager »), capable de gérer l’entreprise malgré la distance qui l’éloigne de l’action à cause de la croissance (de plus en plus de clients, de personnel, de complexité, de territoires, de projets…)

Les phases subséquentes (phase 3 et suivantes) impliquent que les occupations du chef d’entreprise devront s’adapter en fonction des axes de développement de l’entreprise… patron marketing-ventes lorsqu’il faut développer les marchés, patron grand voyageur pour développer l’exportation, patron médiatique pour développer l’image de marque, patron lobbyiste lorsqu’il le faut, patron financier pour la croissance par acquisition, patron visionnaire pour créer le nouveau produit vedette, patron mentor pour passer au suivant, etc.

En somme, l’entrepreneur doit porter plusieurs chapeaux et travailler en équipe pour combler les besoins changeants de l’entreprise au fil du temps.

Nombre de visionnement : 1290




Avez-vous des commentaires à partager à propos de cet article ?

© Programme UP2. Tous droits réservés | Une réalisation de Solution Orange | Login